l’ortie

Le printemps arrive à grand pas, c’est le moment de prendre soin de soi et de se remettre en forme avant l’été. Je vais vous présenter en plusieurs fois, quelques plantes et remèdes naturels que vous pourrez facilement faire chez vous.

Pour commencer cette session, je vais vous parler d’une plante que vous connaissez tous, mais qui jusqu’à maintenant ne vous a sûrement pas inspiré « bien-être » .

Vous l’avez reconnue ?

Hé oui, je vous parle bien de l’ortie (urtica dioica pour les intimes). C’est une plante à première vue qui fait penser à de la mauvaise herbe qu’il faut absolument enlever de son jardin et qui de surcroit pique… et pourtant c’est une plante qui regorge de bienfaits pour la santé. Je vous en cite quelques-uns…

  • Elle est tout d’abord tonique et nourrissante, de par ses nombreux minéraux, protéine et vitamine Ceux-ci sont importants pour un bon influx nerveux et musculaire donc à garder en tête lors de crampes musculaires par exemple.
  • Elle est également une bonne arme antifatigue due à ses minéraux et vitamines.
  • C’est une bonne alliée en cas de stress chronique, car comme on le sait le stress nous vide de nos minéraux et vitamines et nous met en carence.
  • L’ortie va faciliter le processus digestif, et apporter un soutien à la reconstruction des muqueuses digestives.
  • En cas de carence en fer, l’ortie est d’une bonne aide.
  • Dépurative et nettoyante , c’est une plante idéale en début de printemps car elle va aider notre corps a tamponner les déchets acides (que nous fabriquons tous). C’est également une très bonne diurétique qui va aider à éliminer tous les déchets de notre organisme.

Cette plante, en apparence banale, renferme de nombreux bienfaits et je ne vous les ai pas tous cités.

Alors, on l’aime cette ortie ?

Vous allez me dire : « c’est bien joli tout ça, mais comment la consommer ? »

Donc pour la cueillir on prendra bien évidemment des gants (car oui, n’oublions pas qu’elle pique). Le meilleur moment pour la cueillir est au début du printemps lorsqu’elle est petite.

Vous pouvez en faire des infusions de plante fraîche ou sèche selon vos envies. Notez qu’il faut bien 30 min d’infusion au minimum (certains conseillent même 12h) avant de la boire pour qu’elle libère tous ses minéraux. On conseille 20-30gr de plante sèche (100gr pour la fraîche) pour 1 litre d’eau. 3 tasse par jour suffise pour avoir déjà tous ses bienfaits.

En poudre : prenez de l’ortie sèche et mixez-la. Vous pourrez alors saupoudrer vos plats, salades, etc.

Et bien sûr en soupe : prenez des orties fraiches que vous faites revenir 2 min dans de l’huile. Ensuite, mettez dans de l’eau et faites bouillir quelques minutes. Vous pouvez selon vos goûts, ajouter de l’ail, du sel et poivre. Et voilà le souper est prêt !!

Il y a bien sûr des contre-indications, donc demander conseil à un spécialiste avant de prendre cette plante magique notamment si vous êtes sous anticoagulants ou si vous souffrez de :

  • Hypotension chronique.
  • Insuffisance rénale.
  • Excès de fer.